6 janvier 2020

Vous souhaitez vendre votre bien (appartement ou maison), et vous voulez essayer de le vendre seul, sans agence ? C’est possible…mais avant de vous lancer Nidyoo vous donne quelques règles à respecter, et aussi les avantages et inconvénients de se passer d’un professionnel.

Fixer le bon prix :

La première étape sera de fixer le bon prix de vente pour votre bien, et ce ne sera pas une chose évidente. Bon nombre d’entre nous auront une tendance à surévaluer le prix de son appartement ou de sa maison. Les bons moments passés, l’attachement pour son quartier, en somme le côté affectif peut dans certains cas nous empêcher d’être objectif.

Il ne faut pas tomber non plus dans le piège inverse, en sous-évaluant son logement. Car tout d’abord vous risquez de faire une mauvaise affaire, en vendant en dessous de la valeur du marché. Mais aussi parce qu’un prix faible peut développer de la méfiance chez les acquéreurs.

Pour affiner votre prix au plus juste, nous vous conseillons de vous renseigner dans un premier temps sur les prix au m2 de votre ville ou de votre quartier. Puis il est important d’identifier les biens déjà en vente dans votre ville en consultant les annonces en ligne. Vous pouvez aussi demander une estimation en ligne sur des sites spécialisés, nous proposons ce service (cliquez sur le lien pour estimer en quelques minutes votre logement : notre estimation en ligne). Mais attention l’ensemble des estimations en ligne comme des informations glanées sur le net, se baseront sur des données. Cela ne vous expliquera pas pourquoi tel logement s’est vendu à 300 000€, et un tel similaire à 285 000€… C’est en ça la limite de ne pas faire appel à un professionnel local, qui pourra avoir une expertise aiguisée de l’environnement et du marché immobilier de votre quartier.

 

Rédigez une annonce et réalisez des photos qui provoque l’envie :

Ne perdez pas de vue que l’annonce doit donner envie aux futurs acquéreurs de se déplacer, soyez le plus exhaustif possible.

Mettez un maximum en avant les atouts de votre propriété. Par exemple, une luminosité importante, une vue splendide ou bien encore la proximité des transports en commun ou des écoles.

Ne minimisez pas non plus l’impact des photos accompagnants votre annonce, elles sont déterminantes. C’est la première impression visuelle des visiteurs sur votre logement, pensez donc à ranger et nettoyer les pièces photographiées. A exclure les lits non faits, les étendages chargés de linge séchant dans le salon, etc…

Privilégier une décoration épurée et des espaces désencombrés, pour donner aux acquéreurs potentiels la possibilité de mieux visualiser les perspectives de votre logement, mais également de se projeter chez vous.

Rappelez-vous de cet adage : Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression.

 

Préparer l’ensemble des documents nécessaires aux acquéreurs :

Il est important de préparer en amont l’ensemble des documents susceptibles d’être demandés par les acheteurs : Diagnostics techniques (DDT), factures de travaux réalisés, charges de copropriété, taxe foncière et d’habitation…etc

N’identifier pas cela à une contrainte, au contraire il s’agit là d’arguments supplémentaires à la vente de votre logement.

 

Mettre en ligne votre annonce :

Aujourd’hui il est impératif de poster la vente de son bien en ligne. Avec plus de 100 millions de visites mensuelles sur l’ensemble des sites d’annonces immobilières, la rencontre acheteurs/vendeurs se fait ici.

Attention cependant à bien choisir son support de diffusion (le bon coin, PAP, etc …).

 

Gérer les appels et organiser ses visites :

C’est la partie la plus contraignante lors de la vente d’un logement. Il faut arriver à gérer les appels et les e-mails des acquéreurs potentiels, mais pas que…

Vous allez d’abord devoir faire le filtre entre personnes vraiment intéressés par votre logement et visiteurs curieux, cela pour vous éviter des visites inutiles et une perte de temps considérable. Mais aussi et surtout devoir affronter les nombreux agents immobiliers qui vont faire surchauffer votre téléphone, afin d’obtenir un rendez-vous pour obtenir le mandat de vente de votre maison ou appartement.

Une fois ces premières péripéties passées, il faudra être organisé pour planifier l’ensemble des visites que vous aurez obtenu suite à votre annonce. Nous vous conseillons de les regrouper le plus possible sur une seule et même période (un samedi matin par exemple). Le fait que différents acquéreurs potentiels se croisent peut avoir un effet bénéfique pour vous, car la visualisation de la concurrence évite dans certains cas la négociation, par peur de voir le logement vendu au visiteur précédent ou suivant.

Autre point clé dans la planification de vos visites, les caractéristiques de votre bien. Réfléchissez bien à cela, si ce dernier est lumineux, évitez de le faire visiter quand il fait nuit par exemple.

En ce qui concerne la visite en elle-même, soyez le plus transparent possible quand un acquéreur vous questionne, prenez votre temps pour faire la visite afin que ces derniers est le temps de se sentir à l’aise chez vous. Le mieux est même de leur laisser faire un deuxième tour du logement seul. Et bien sûr mettez en avant les points forts de votre logement et de son environnement.

 

L’offre d’achat :

Vous avez reçu une offre d’achat, deux cas se présentent :

  • L’offre est au prix demandé : Si l’offre est au prix affiché, vous devez dans ce cas prendre rendez-vous avec l’acquéreur chez le notaire (le votre ou le sien) pour signer le compromis de vente.
  • L’offre est inférieure au prix demandé : Si l’offre n’atteint pas le montant attendu vous pouvez la refuser ou faire une contre-proposition (proposition réévaluer par rapport à la proposition initiale de l’acquéreur). N’oubliez pas dans ces deux cas, de justifier de manière détaillée le motif de votre refus ou de votre contre-proposition. Cela aura un impact bénéfique pour une éventuelle seconde offre.

Attention ! Nous n’avons pas tous la même façon d’appréhender une négociation commerciale. C’est pour cela qu’un agent immobilier à vos côtés peut être utile.

Si vous avez fixé un prix de 300 000€ pour votre logement et que vous recevez une première offre à 285 000€, certains vont avoir tendance à accepter rapidement (par peur de ne pas avoir de nouvelle offre ou par précipitation). Or un professionnel à vos côtés peut vous conseiller et vous expliquer que votre montant de 300 000€ va être atteint en attendant quelques semaines, ou en négociant mieux avec l’acquéreur.

Ou inversement vous expliquer qu’une offre à 285 000€ ne se représentera pas et que vous devriez l’accepter.

 

Le compromis de vente :

Quand vous avez trouvé un accord total avec l’acquéreur (prix de vente, date de libération du logement…), il ne vous reste plus qu’à établir le compromis de vente. Il est préférable de faire cela devant un notaire, qui pourra effectuer l’ensemble des démarches administratives en suivant.

Notre Analyse :

Lorsque l’on veut vendre son logement, il faut se poser les bonnes questions :

  • Comment je souhaite vendre mon logement ? Via un professionnel ? Seul ?
  • Comment fixer le bon prix ?
  • Suis-je prêt à m’occuper de la valorisation de mon logement ? Des appels des acquéreurs ? Des visites ?
  • Comment vais-je me sentir face à une négociation commerciale ?
  • Etc… ?

80% des vendeurs souhaitent vendre leur logement seul pour une seule raison : Le coût des honoraires des agences immobilières.

Il est vrai que le montant des commissions peut faire peur. Malheureusement tout le monde ne peut pas vendre son bien seul, il faut savoir qu’aujourd’hui seulement 30% réussissent à vendre leur bien de manière autonome. Si ce chiffre est si faible ce n’est pas par hasard, il est plus difficile que ce que l’on croit de vendre un logement (au bon prix !).

Pour répondre en partie à cette problématique, nous avons créé le service Nidyoo. Nous sommes là pour rechercher gratuitement, des agences immobilières locales avec des honoraires négociés pour vous. L’objectif est de vous permettre de vous faire accompagner par un professionnel avec un coût maîtrisé. Nous obtenons en moyenne 40% de remise sur les commissions.

Alors n’hésitez plus et essayez le service Nidyoo en comparant les offres de nos partenaires sur notre site.