7 février 2019

 

 

 

Il existe effectivement des périodes ou des saisons plus propices à la vente de son bien immobilier.

Nidyoo vous en explique les raisons.

 

Voilà le printemps !

A qui l’arrivée du printemps ne procure pas un effet bénéfique ?

Comme pour beaucoup de chose, la sortie de l’hiver et l’arrivée des beaux jours provoquent un regain de moral et de bonne humeur. Le marché de l’immobilier est lui aussi impacté par ce changement, et le comportement d’achat des acquéreurs retrouve un second souffle à cette saison.

Et pour cause, les logements bénéficient d’une lumière naturelle plus importante, les extérieurs sont en fleurs et les piscines en eau.

Les points forts esthétiques d’un bien peuvent alors être mis en valeur de manière optimale, et vont susciter une envie d’achat plus prononcée chez les acquéreurs.

Bien sûr le retour du soleil n’est pas le seul élément influant positivement sur les ventes immobilières. La rentrée scolaire pèse beaucoup sur la période d’achat. En effet les familles avec enfant essayeront au maximum de réaliser leur achat (signature du compromis) au printemps, pour pouvoir emménager en été ; cela permettra aux enfants d’effectuer une rentrée scolaire dans les meilleures conditions.

 

Qu’en est-il du reste de l’année ?

Rassurez-vous ce n’est pas impossible de vendre en dehors du printemps, bien au contraire.

L’activité immobilière ne s’arrête pas le reste de l’année, cependant il faut savoir que quelques particularités de marché vont apparaître suivant les périodes.

 

L’été

Il s’agit là du prolongement du trimestre printanier qui reste une saison importante dans l’activité immobilière.

Il y a un avantage certain à vendre en été ; le nombre de bien en vente diminue, la concurrence devient donc moins rude. Le mois d’août peut cependant être un mois compliqué avec les départs en congés, et les dépenses estivales.

 

Automne et hiver : des saisons plus compliquées, mais des astuces existent

Il est vrai que la grisaille et le froid ne mettent pas forcement en valeur les logements, et le moral des consommateurs est au plus bas. Manque de luminosité naturelle, jardins en friches, arbres dépeuplés de leurs feuilles…tout cela ne provoque pas facilement un coup de cœur. Toutefois avec quelques bonnes astuces il est possible de valoriser un bien, même pendant ces périodes.

Favoriser une ambiance intérieur chaleureuse, une sensation cocooning chez l’acquéreur peut avoir un effet très persuasif sur ses motivations d’achats.

C’est aussi le moment de mettre en avant votre système de chauffage, et de valoriser sa consommation énergétique (si elle est bonne bien sûr).

 

Bilan

Il est vrai que le printemps reste la saison optimale pour vendre son logement.

Cependant il est tout à fait possible de vendre son bien durant les autres saisons, il suffit de s’adapter à celles-ci. Comme expliqué, les ambiances cosy en hiver peuvent convaincre, ou si vous avez une maison avec un extérieur, l’été peut tout aussi bien le mettre en valeur que le printemps.