2 juillet 2018

Fixer le bon prix

Pour vendre vite son logement, il faut être au bon prix !!

C’est humain, on a tous tendance à voir son appartement ou sa maison avec un regard subjectif. Les bons moments passés dedans, l’attachement pour son quartier, etc… Le coté affectif prend souvent une part importante de notre jugement quand il s’agit de fixer le prix de vente.

Mais n’oubliez jamais qu’il existe un prix marché, et c’est celui-ci qui doit vous orienter dans votre décision. 

Car un prix surestimé risque de ne générer aucune visite, voir pire dans certains cas aucun appel…donc par conséquent aucune offre d’achat.

Pour avoir connaissance de la valeur réelle de votre bien, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel de l’immobilier. Ce dernier à une connaissance aiguisée du marché et de l’environnement local, il pourra également confronter son estimation avec les transactions récentes à proximité.

 

Rédigez une annonce et réalisez des photos qui provoque l’envie :

Ne perdez pas de vue que l’annonce doit donner envie aux futurs acquéreurs de se déplacer, soyez le plus exhaustif possible.

Mettez un maximum en avant les atouts de votre propriété. Par exemple, une luminosité importante, une vue splendide ou bien encore la proximité des transports en commun ou des écoles.

Ne minimisez pas non plus l’impact des photos accompagnants votre annonce, elles sont déterminantes. C’est la première impression visuelle des visiteurs sur votre logement, pensez donc à ranger et nettoyer les pièces photographiées. A exclure les lits non faits, les étendages chargés de linge séchant dans le salon, etc… 

Privilégier une décoration épurée et des espaces désencombrés, pour donner aux acquéreurs potentiels la possibilité de mieux visualiser les perspectives de votre logement, mais également de se projeter chez vous.

Rappelez-vous de cet adage : Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression.

 

Préparer l’ensemble des documents nécessaires aux acquéreurs :

Il est important de préparer en amont l’ensemble des documents susceptibles d’être demandés par les acheteurs : Diagnostics techniques (DDT), factures de travaux réalisés, charges de copropriété, taxe foncière et d’habitation…etc

N’identifier pas cela à une contrainte, au contraire il s’agit là d’arguments supplémentaires à la vente de votre logement.

 

Eviter la surexposition :

Mettre en avant son bien et le rendre visible est important, mais l’exposer à outrance ne donnera pas un bon signal aux acheteurs potentiels.

Il est n’est pas forcement opportun de signer des mandats avec plusieurs agences, encore pire si le prix de vente affiché est différent de l’une à l’autre. 

Il en va de même pour les sites spécialisés, choisissez-en deux voire trois d’entre eux maximum pour communiquer sur votre logement.

Une communication efficace est une communication ciblée et maîtrisée.