5 février 2019

 

 

 

Envie d’un complément de retraite ou de pension, la vente en viager peut être une solution.

On vous explique comment fonctionne ce type de vente, ainsi que les caractéristiques qui la compose.

 

La vente en viager c’est quoi ?

La vente en viager à pour but de céder la propriété à une tiers personne contre le versement d’une rente. Cette rente devra être versée jusqu’au décès du vendeur s’il s’agit d’un viager à une seule tête, ou au décès de la dernière personne s’il s’agit d’un viager sur plusieurs têtes.

La rente peut être versée annuellement, trimestriellement ou encore mensuellement. Il s’agit là d’un accord préalable entre les deux parties.

Au même titre que les autres actes de vente immobilier, le viager nécessite l’intervention d’un notaire. Il est important de préciser que si le vendeur est atteint d’une grave maladie, ou décède dans les 20 jours suivants la signature de l’acte de vente ; elle sera alors considérée comme nulle.

 

Viager libre ou viager occupé

Il existe deux possibilités lors d’une vente en viager :

  • La vente en viager libre : le vendeur ne vit plus dans le logement, et l’acquéreur peut en avoir l’usufruit.
  • La vente en viager occupé : le vendeur continue d’occuper le logement jusqu’au décès de ce dernier.

En ce qui concerne les charges et taxes du logement, elles se comparent peu ou prou au dispositif d’un propriétaire avec son locataire.

 

Le paiement du bien en viager

Une vente en viager vous donne le choix entre deux possibilités de paiement :

La rente

L’acheteur versera une somme qui sera appelé rente viagère, ceci jusqu’au décès du vendeur, ou du dernier occupant s’il s’agit d’un viager à deux têtes.

Le calcul de cette rente prend en considération bien évidemment le prix du bien, l’âge du vendeur mais également l’espérance de vie moyenne. Il faut reconnaître que c’est un calcul assez complexe.

Le bouquet

Il s’agit d’une somme versée immédiatement par l’acheteur à la signature de l’acte de vente. Le montant est librement fixé entre les deux parties.

Le montant versé est alors déduit du prix du bien, et par conséquent les rentes concerneront le prix du logement déduit du bouquet.

Pour résumé, plus le montant du bouquet est élevé à la signature de l’acte de vente, moins les rentes seront importantes.

 

Bilan

La vente en viager peut constituer un bon complément de revenu (retraite ou pension) pour certaines personnes. Il est important par rapport à la situation du vendeur, de faire le bon choix entre la rente et le bouquet.

En ce qui concerne l’acheteur, il s’agit là d’un investissement sujet aux aléas de la durée de vie du vendeur. Il peut très bien effectuer une bonne affaire, comme payer au final un bien plus cher que ce qu’il vaut.  Cependant le calcul des rentes à pour principe de ne léser personne, car il est effectué sur l’espérance moyenne de vie.