8 janvier 2020

 

Vous avez envie d’acheter, de louer ou d’investir dans un rez-de-jardin ou un rez-de-chaussée ? Nidyoo vous donne les avantages et inconvénients de ce type de logement.

 

Tout d’abord il est important de faire la différence entre rez-de-jardin et rez-de-chaussée. Comme leurs noms l’indiquent, la différence réside dans le jardin qui sera attenant au rez-de-jardin. Avantage notable dans la comparaison entre les deux produits, notamment quand le logement se situe en ville.

 

 

Investir dans un rez-de-chaussée

Pendant longtemps les logements situés en rez-de-chaussée étaient boudés par les investisseurs. La raison principale était tout simplement la difficulté de location d’un appartement en rez-de-chaussée.

Aujourd’hui nous assistons à un retournement de cette tendance. Les prix de l’immobilier ayant augmenté de près de 160% en 20 ans, les loyers ont eux aussi augmentés. De ce fait les locataires recherchent dès à présent des logements plus accessibles financièrement, et les rez-de-chaussée deviennent une vraie solution.

Les investisseurs voient là une opportunité d’obtenir des rendements locatifs intéressants, car l’achat des rez-de-chaussée est inférieur de 30% en moyenne à un logement situé en étage élevé. Or le loyer ne sera décoté que de 10% à 15%.

 

Vivre en rez-de-chaussée

Pour les mêmes raisons que pour les investisseurs, les rez-de-chaussée n’ont pas toujours eu la cote auprès de locataires ou des propriétaires résidents. Mais force est de constater qu’aujourd’hui choisir un rez-de-chaussée permet de vivre dans un logement plus grand, ou dans un quartier plus prisé grâce à la décote du prix du logement ou du loyer.

De plus dans l’ancien certains immeuble ne possèdent pas d’ascenseur, et il est plus confortable pour des personnes âgées notamment d’avoir un logement accessible facilement.

Cependant il est vrai que certains points négatifs sont à signaler. Le premier est l’intimité qui certaines fois peut être légèrement difficile, avec des fenêtres côté rue avec des passages quotidiens des piétons.

Le bruit de la circulation des véhicules est aussi à prendre en considération, si votre rez-de-chaussée donne sur une rue empruntée par des voitures.

 

Et enfin la sécurité, il est bon de s’assurer que votre rez-de-chaussée soit équipé pour éviter les mauvaises surprises…Grille ou barreaux de sécurité aux fenêtres, vitres anti-effractions, mais aussi alarme ou porte blindée. Il faut bien penser que le rez-de-chaussée est potentiellement le logement le plus facile à visiter par des gens mal intentionnés.

Pensez à consulter et vérifier les charges imputables à votre logement. En effet certaines charges sont potentiellement déductibles à certains logements en rez-de-chaussée. Par exemple les charges d’ascenseur, sauf si ce dernier dessert une cave ou un garage auquel vous avez accès.

 

 

Vivre en rez-de-jardin

La grande différence avec un rez-de-chaussée est bien évidemment le jardin attenant à l’appartement.

Ces logements sont très prisés en ville et notamment dans les grandes agglomérations. Dans ces localités le rez-de-jardin devient même parfois un argument de vente pour la location ou l’achat. Il se peut que les prix se voient valorisés de 10% à 15% par rapport aux autres logements d’un même immeuble.

Attention même si vous avez un rez-de-jardin important vous devez respecter les règles de la copropriété, notamment avec le fonctionnement et l’utilisation de cet espace (Ex : barbecues au charbon…).